Ce que font les gens du métier

CE QUE FONT LES GENS DU MÉTIER

Par Robert R Blakely, officier d’opération du Canada, SMCC

La plupart des gens ne pensent pas à la construction ni ne la voient-ils vraiment; à moins qu’elle les fasse arriver en retard au travail ou qu’elle les importune quand ils veulent aller chercher quelque chose dans un immeuble en cours de rénovation.

Le fait que 8 % des emplois directs au Canada sont dans les métiers spécialisés de la construction et que le secteur représente 14 % du PIB du Canada échappe facilement à la population. Cette « invisibilité » provient d’une couple de faits; tout d’abord, une grande partie de notre travail prend place dans des endroits inaccessibles ou peu fréquentés. Ensuite, contrairement à ce qu’il se passe dans une grande partie du monde, ce que nous bâtissons est bâti correctement et nos ponts ne s’écroulent pas, nos chaudières n’explosent pas et nos maisons durent.

CBTeLe fait est que la construction est une des industries émergentes du Canada; sans elle, personne n’irait sur l’inforoute, personne ne pourrait chauffer ou éclairer son chez-soi excepté avec du feu et personne ne pourrait « jouir » du système sanitaire qui a réduit le nombre de décès et de maladies. Les corps de métier touchent quasiment tout le monde, tous les jours (à longueur de journée) et partout au Canada.

Pensez à ceci : quand le réveil sonne, vous vous réveillez dans votre chambre confortable climatisée et vous sentez le café fait par la machine que vous avez programmée la veille; l’électricité qui permet tout cela a été produite par une multitude de gens de métier. Il faut des chaudiéristes, des ferronniers, des monteurs de conduites de vapeur, toutes sortes de soudeurs et plus de 50 autres corps de métier pour créer la centrale électrique qui vous procure ce courant. L’énergie arrive chez vous grâce au monteur de lignes électriques, et elle est distribuée à travers votre demeure à la faveur du travail de l’électricien. La climatisation est obtenue à l’aide du travail du tôlier, du mécanicien en réfrigération, du monteur d’installations du gaz et du monteur de conduites de vapeur (habituellement dans une combinaison ou une autre) qui ont installé vos systèmes de chauffage et de refroidissement. Pendant que vous dormiez, les systèmes installés par le monteur de gicleurs vous protégeaient des incendies.

Lorsque vous vous frottez les yeux ensommeillés en descendant du lit, le plancher sous vos pieds est le produit du travail des installateurs de plancher souple qui ont installé le tapis sur le faux plancher construit par le charpentier. Quand vous vous dirigez en vacillant vers la salle de bain, la porte devant vous a été installée par un charpentier, probablement le même qui a construit la structure (ce pourrait tout aussi bien être un briqueteur, un monteur de charpentes en acier, un ouvrier de ferronnerie préfabriquée ou un vitrier selon que la structure est en brique, en poteau et poutre en I, ou un mur-rideau – pour compliquer les choses encore plus, parfois ils travaillent ensemble, et le tout est couronné par le travail du couvreur) et lorsque vous entrez dans la salle de bain, vous faites face à l’œuvre du plombier. L’eau potable salubre et l’élimination efficace des déchets sont des marques d’une société avancée. Les égouts et l’approvisionnement en eau au bâtiment sont obtenus grâce aux efforts du poseur de tuyaux, du conducteur d’équipement lourd, de l’opérateur de pelle et de l’arpenteur (l’arpenteur est omniprésent, on le trouve dans chaque chantier où il veille à ce que les choses soient au bon endroit et à la bonne hauteur, et que l’équipement installé puisse réellement s’adapter et fonctionner).

Après les ablutions et les peintures de guerre, on est prêt à affronter le monde. Alors qu’on se dirige vers l’ascenseur, personne ne pense probablement au constructeur de l’ascenseur qui passe un peu de son temps à installer le système et presque 85 % de sa vie professionnelle en réparation, en entretien et en révision sécuritaire. Quand on arrive au sous-sol et qu’on saute dans la voiture, on est entouré par les fondations en béton et le stationnement qui ont été la contribution du charpentier, de l’opérateur de grue, du ferronnier, du manœuvre et du cimentier-finisseur. Les routes que nous empruntons ont été construites par les conducteurs d’équipement lourd (appuyés par les mécaniciens de machinerie lourde), les routiers, les ouvriers et l’arpenteur. Les feux de circulation et autres dispositifs de signalisation sont la responsabilité de l’électricien. Nous construisons et entretenons les raffineries qui produisent le combustible dont vous avez besoin pour faire fonctionner votre voiture, et vous avez besoin d’un technicien en réparation d’automobiles pour maintenir cette voiture en état de marche.

Lorsqu’on arrive au bureau et qu’on s’émerveille du beau panorama qu’on voit du 47e étage, c’est par la fenêtre qu’a installée le vitrier qu’on regarde. Son compagnon de métier, le peintre a installé le revêtement mural ou la peinture sur le mur ou, dans certains cas, c’est le plâtrier qui a exercé son talent en tant qu’ouvrier et en tant qu’artiste… Les murs ont été installés par le mécanicien de systèmes intérieurs; il s’y trouve le câblage pour ordinateurs, les fils électriques, les tuyaux et les conduites qui font fonctionner l’édifice qui accueille dans le confort. Les éléments sont tenus à l’écart par le calorifugeur qui contribue aussi à l’efficacité énergétique en fabriquant des systèmes qui réduisent la perte de chaleur comme il faut. Le technicien du téléphone a fait fonctionner les appareils de téléphone, et les fils qu’il a installés servent également au système informatique.

CBTdSi l’on va travailler dans une usine de fabrication ou quelque autre installation industrielle, on se fie également aux corps de métier. L’équipement lourd est installé et entretenu par le mécanicien de chantier. Le peintre applique des revêtements industriels sur les tuyaux et les récipients qui contiennent des produits dangereux. Les tuyaux et les récipients ont été produits par le monteur de tôles d’acier, le chaudiériste ou le monteur de conduites de vapeur qui tous travaillent avec les soudeurs. Tous les systèmes ont besoin d’énergie, d’eau, de chaleur et d’enlèvement des déchets pour fonctionner, et les systèmes de la chaîne des opérations ont besoin d’appareils qui doivent travailler dans des tolérances infimes pour être sûrs et efficaces. Nous faisons des rayons x au travail (et il y a beaucoup d’autres essais non destructifs que le technicien en contrôle de la qualité fait pour garantir la qualité et la sécurité) et nous pratiquons un traitement thermique dans d’autres parties (l’évacuateur de stress) pour en assurer le bon fonctionnement et la sécurité. Le technicien en instrumentation produit le système de contrôles qui fait une grande partie de ce travail automatiquement et qui immobilise les appareils ayant atteint une condition dangereuse avant même qu’un être humain ait pu la déceler.

Qu’il s’agisse du gaz médical dans le service de pédiatrie néonatale (travail du plombier) ou de la fosse pour le dernier repos de quelqu’un (activité de l’opérateur de pelle rétrocaveuse), nous ne sommes loin de personne. Ce n’est-là qu’une petite liste de ce que construisent les gens de métier; en vérité, ils créent Canada et ils en assurent le fonctionnement. Nous faisons tout ce qu’il faut pour qu’il continue de marcher; chaque système, aussi bien bâti et robuste soit-il, a besoin de réparation et d’entretien. Parfois, comme c’est le cas dans les usines, les centrales énergétiques et les raffineries, l’équipement de traitement, le système est essentiellement reconstruit pendant une petite période appelée délai d’exécution ou interruption de service. Les métiers qui l’ont construit le démontent et le reconstruisent. Ils sont appuyés par les charpentiers qui construisent l’échafaudage sur lequel ils doivent se tenir, le grutier qui soulève les choses pesantes, le routier qui leur apporte les matériaux et l’équipement de rechange et, notamment dans les chantiers à l’extérieur de la ville, les cuisiniers et les boulangers qui préparent les repas des équipes afin qu’elles soient prêtes le lendemain. Dans d’autres cas, l’entretien et la maintenance préventive des bâtiments ont lieu tous les jours : quelle est la dernière fois que vous avez entendu parler de ce qu’un ascenseur défectueux aurait entraîné la mort ou des blessures?

Sachez bien que ce n’est là qu’un aperçu de ce que nous faisons; nous soutenons le niveau de vie dont jouissent les Canadiens. Nos édifices publics, installations sportives, écoles, maisons, établissements de commerce et pratiquement toutes les structures ont été construits par des gens de métier. Les bâtiments historiques d’Ottawa ou d’ailleurs ont été construits et entretenus par des gens de métier, et l’avenir sera bâti et entretenu à son tour par des gens de métier.